Documentaire “Tailler le pied à la sandale” ou les dérives de la brevetabilité du vivant

31 mars 2015 - Altermondes

“…Censé aider les petits agriculteurs et producteurs locaux à travers la restauration d’une variété ancienne de riz, le NepCaiHoaVang, ce programme public d’aide prévoit l’attribution d’un nom de marque à la variété, en vue de la protéger, de la rendre plus facilement identifiable à l’œil du consommateur et ainsi plus facilement commercialisable sur les marchés de la grande distribution. Un choix lourd de conséquences pour les agriculteurs qui se voient ainsi soumis à la grande distribution, au diktat du catalogue des espèces et variétés (incluant les seules semences autorisées à être cultivées), au brevetage ou à la « privatisation » des variétés de culture. En imposant les goûts, les couleurs, les arômes, les formes, le protocole 10 TCN 395 sélectionne ainsi le riz qui fera partie du quotidien alimentaire des Vietnamiens…”

Photo : ANDRIAMAMPIONONA T. Francesca – Site EuropeAid

Nos partenaires