Charbon en Indonésie : Société Générale se retire, Crédit Agricole s’entête

3 janvier 2017 - Amis de la Terre [France]

“Paris – mardi 3 janvier 2017 – Société Générale ne financera pas le projet de centrale à charbon de Tanjung Jati B 2 en Indonésie. Après le départ de BNP Paribas en 2015, c’est la deuxième banque française à se retirer de ce projet controversé pour ses impacts sur le climat et la santé des populations indonésiennes. Les Amis de la Terre France appellent Crédit Agricole à se retirer à son tour de Tanjung Jati B 2 ainsi que du projet similaire de Cirebon 2 également en Indonésie, non seulement pour éviter d’être complice de leurs impacts potentiels, mais aussi pour respecter l’engagement adopté par la banque en octobre 2016 de ne plus financer de nouveaux projets de centrales à charbon partout dans le monde…

En effet, ce projet incompatible avec un scénario 2°C et qui causerait la mort prématurée de 1200 personnes (2) n’a pas pu atteindre son bouclage financier avant le passage à la nouvelle année et garantir ainsi la participation de Société Générale, une des six banques impliquées dans le financement du projet, avec Crédit Agricole…

« Contrairement aux autres banques françaises, Crédit Agricole est toujours impliqué dans non pas un mais deux projets de nouvelles centrales en Indonésie. Etre la dernière banque françaises à financer directement de nouvelles centrales charbon serait un bien mauvais legs, et nous l’appelons à se retirer immédiatement de Tanjung Jati B 2 et Cirebon 2…”

 

Crédit photo : European Commission – G. Barton

Nos partenaires