Travail forcé en Thaïlande : après l’industrie de la crevette, celle du poulet

6 décembre 2015 - Alterasia - Traduction : Elsa Favreau - Source : Swedwatch/Prachataï

“Une ONG suédoise révèle de nombreux cas de travail forcé et de travail des enfants dans son enquête sur les conditions de travail dans l’industrie du poulet en Thaïlande, dont le premier marché d’export est l’Europe…

Des entrevues avec 98 travailleurs migrants employés par quatre producteurs de poulet différents qui ont exporté en Suède ces trois dernières années montrent une variation des violations. Au total, six usines ont fait partie du champ d’étude. Les entretiens ont montré que quatre de ces usines transgressaient certaines ou toutes les principales lois de protection sociale et des travailleurs ainsi que les lois et les normes internationales formulées entre autres par les Nations Unies (NU) et l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Les travailleurs migrants des usines enquêtées ont affirmé que des documents personnels tels que leurs passeports ou leurs permis de travail ont été confisqués par leurs employeurs ou les agences de recrutement. Les entretiens révèlent que les travailleurs ont des dettes de niveau variable dues aux frais de recrutement excessifs et à des coûts spécifiques en vigueur dans les usines. Les personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir d’assurance maladie en dépit des frais déduits de leurs salaires…”

Photo : RSE et PED

Mots clés :

Thèmes associés : | | | | | | | | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE : | | | | |

Pays associés : |

Entreprises associées :

Acteurs associés :

Contributeur(s)
AlterAsia
AlterAsia est un site d’informations qui relaie, en français, la voix de la société civile d’Asie-Pacifique. Principalement alimenté de traductions de médias indépendants ou de bloggers locaux, [...]
» En savoir plus sur le contributeur

Nos partenaires