Selon l’Africa Progress Panel, les compagnies chinoises volent pour 17 milliards $ par an aux forêts africaines [souligne aussi les pertes liées aux ressources halieutiques]

8 mai 2014 - Ecofin

“«Les ressources qui devraient être utilisées pour l’investissement en Afrique sont pillées par les activités des élites locales et des investisseurs étrangers», déplore le rapport indiquant que «les conséquences sociales, économiques et humaines de ces activités illégales sont dévastatrices». Kofi Annan précise dans ce même cadre que «quelques corrompus ont amassé une fortune personnelle» grâce à la pêche et à l’exploitation forestière illégales…”

Photo : Yves Derenne – Site : EuropeAid – Coupe de bois certifié

Nos partenaires