“Qu’ils mangent du charbon !” – Pourquoi le G7 doit mettre fin à la combustion du charbon pour lutter contre le changement climatique et contre la faim

6 juin 2015 - Oxfam

“Le changement climatique a déjà une incidence sur ce que nous mangeons et représente le plus gros obstacle dans la lutte contre la faim. Le charbon constitue la première cause de changement climatique. Pourtant, les pays du G7 en utilisent encore des quantités gigantesques, alors qu’il existe des solutions renouvelables, efficaces et économiques. Les centrales à charbon du G7 émettent deux fois plus de CO2 issu des énergies fossiles que l’ensemble de l’Afrique et la contribution du G7 au réchauffement climatique va coûter rien qu’à l’Afrique plus de 43 milliards de dollars par an d’ici les années 2080 et 84 milliards d’ici 2100. En outre, ces émissions vont engendrer la perte de millions de tonnes de cultures de base partout dans le monde. Pour parvenir à un accord sur le climat couronné de succès lors des discussions des Nations unies à Paris en décembre 2015, le G7 doit donner le ton en définissant des plans sans équivoque de transition juste vers un monde sans charbon. En mettant en place les mesures politiques et réglementaires adéquates, certains pays peuvent passer à une électricité produite sans charbon au cours de la prochaine décennie…”

Photo : Etienne Claeye – Site EuropeAid – Programme de conservation de l’eau au Rajasthan

Nos partenaires