Minerais du sang : vote historique au Parlement européen

20 mai 2015 - Amnesty International

“Tantale, tungstène, étain, or… Ces minerais sont présents dans de nombreux objets de notre quotidien, de nos téléphones portables à nos voitures. Or, dans de nombreux pays, leur commerce a des conséquences dramatiques trop souvent ignorées. Le Parlement européen a aujourd’hui adopté une position courageuse en faveur d’un règlement obligeant tous les industriels, aussi bien ceux qui produisent et importent ces minerais que ceux qui les transforment, à s’approvisionner de manière responsable…

Les euro-députés ont largement adopté une position qui obligerait les entreprises européennes à s’assurer que les minerais qu’elles achètent ne contribuent pas à ces atteintes aux droits humains. La proposition de législation concerne donc aussi bien les entreprises qui produisent et importent ces minerais que celles qui les transforment. Les entreprises seraient alors obligées de se renseigner sur la provenance des minerais et à s’approvisionner de manière responsable, ce qui serait une grande première.

La Commission européenne, le Conseil et le Parlement doivent désormais de mettre d’accord sur la version finale de ce règlement, prévu pour 2016. Il faudra veiller à ce que leurs échanges conserve le caractère obligatoire pour toute la chaîne approvisionnement, tel que voté ce 20 mai…”

Photo : site EuropeAid

Nos partenaires