L’ONU et l’UA s’engagent à faire avancer la question des entreprises et des droits de l’homme

19 septembre 2014 - ONU

“Le premier Forum africain sur les entreprises et les droits de l’homme s’est conclu aujourd’hui par un appel pressant à l’action pour faire des entreprises une force permettant d’améliorer les droits de l’homme en Afrique. Au cours de la réunion, les hauts fonctionnaires et experts ont souligné que l’Union africaine et les Nations Unies vont unir leurs forces pour soutenir les pratiques commerciales responsables dans le respect des normes fondamentales des droits de l’homme.

«Dans le contexte d’une croissance économique rapide et des nouveaux investissements dans les ressources naturelles et le foncier, il y a une prise de conscience accrue sur la nécessité d’intégrer les droits de l’homme dans les stratégies et les opérations commerciales», a déclaré Michael K. Addo, président du Groupe de travail des Nations unies sur les entreprises et les droits de l’homme.

«Non seulement c’est la seule façon d’assurer l’intérêt et le bien-être des populations d’Afrique, mais c’est également bénéfique pour les affaires et crucial pour la durabilité des investissements,” a ajouté Abdalla Hamdok, Secrétaire exécutif adjoint de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique.

Le Forum régional africain, qui s’est tenu du 16 au 18 Septembre à Addis-Abeba, a réuni 200 représentants de gouvernements, d’entreprises, de la société civile et des institutions nationales des droits de l’homme pour débattre des défis majeurs actuels en Afrique.

Les Principes directeurs des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l’homme, en tant que norme mondiale faisant autorité pour prévenir et contrer les effets préjudiciables de l’activité commerciale sur les droits de l’homme, étaient au cœur des discussions.

«Trop souvent, les préoccupations relatives aux droits de l’homme sont éludées dans la course aux investissements étrangers. Nous devons vraiment briser cette logique et faire en sorte que l’entreprise et le respect des droits de l’homme aillent de pair”, a déclaré la commissaire de l’UA chargé des affaires politiques, Aisha Abdullahi…

«Les Principes directeurs des Nations Unies fournissent une norme globale convenue à l’échelle mondiale sur la façon de faire avancer ensemble les entreprises et les droits de l’homme. Il est nécessaire maintenant de traduire ces normes en plans d’action concrets et outils de mise en œuvre adaptés aux réalités des pays africains “, a-t-elle ajouté…”

Photo : O. Lehner – Site EuropeAid

Nos partenaires