Interview de Han Dongfang, fondateur du CLB : « Comment le mouvement ouvrier chinois peut changer le monde »

13 janvier 2014 - Rue89 [France] - Par Pierre Haski

“…Agé de 50 ans, cet ancien syndicaliste engagé dans le mouvement démocratique de Tiananmen en 1989, emprisonné puis exilé, explique sa démarche dans un livre, « Mon combat pour les ouvriers chinois » (éd. Michel Lafon, 16 janvier 2014), écrit avec le journaliste français Michaël Sztanke…
Lorsque cette génération se met en grève, elle n’a pas le réflexe de la génération précédente, qui s’attend immédiatement à la répression du gouvernement…Je me mets en grève pour mes droits, un point c’est tout…
La Chine a globalement réussi sa transformation d’économie planifiée en économie de marché…
n’est pas soumis au marché. C’est une décision unilatérale des employeurs, et le niveau de salaire ne correspond pas aux besoins de consommation des gens. Il y a un fossé trop grand et il doit être réajusté.
Il n’y a pas de système de négociation en Chine, et lorsque les gens pensent qu’une situation est injuste, ils se mettent en grève pour faire connaître leurs revendications…”

Photo : Virgine De Ruyt (site EuropeAid)

Nos partenaires