ÉVÉNEMENTS EN LIGNE

VIDÉOS, PRÉSENTATIONS DHDV#13 – Droits humains, devoir de vigilance : quels enjeux consommateurs et quelles réponses ?

Le 24 juin 2018 -

#13 CYCLE droits humains et devoir de vigilance des entreprises – Phase mise en oeuvre

Intervenant.e.s

 Yves Nissim, Adjoint du Directeur Exécutif RSE, Groupe Orange [France]

Arnaud Faucon, Chef de projet, INDECOSA-CGT [France]

Modération : Tiphaine Beau de Loménie, Juriste Globalisation et Droits Humains – RSE, Sherpa [France]

Vidéos

Intervention de Yves Nissim, Orange – Les enjeux pour les parties prenantes : le cas d’Orange

Intervention de Arnaud Faucon, Indecosa – Missions et utilité de l’organisme INDECOSA pour les consommateurs

Présentations

Intervention de Yves Nissim, Orange – Les enjeux pour les parties prenantes : le cas d’Orange

 

 

 

 

Intervention de Arnaud Faucon, Indecosa – Missions et utilité de l’organisme INDECOSA pour les consommateurs

 

 

 

 

Cycle droits humains et devoir de vigilance des entreprises

Pour plus d’information et pour vous inscrire, cliquez ici.

Biographies

 

Yves Nissim est diplômé, Master et PhD de l’Université de Stanford, en Californie. Yves a ensuite rejoint les laboratoires de France Telecom R&D en 1981, où il deviendra responsable du département de la technologie micro-optoélectronique. Après un passage chez Alcatel, Yves revient en 2003 chez Orange pour travailler  sur l’architecture de réseaux. Il exercera de multiples fonctions dont celle de manager de la performance, où il sera formé pour devenir « master black belt Six Sigma ». En 2006 il devient Directeur du bureau du CTO du Groupe. En 2009, il rejoint les activités RSE d’Orange en tant qu’adjoint du Directeur Exécutif RSE. Ses domaines d’expertise sont la transformation RSE du Groupe, le reporting RSE, le dialogue avec les parties prenantes,  la liberté d’expression et respect de la vie privée. Sur ces derniers thèmes Yves a été Président du « Télécom Industry Dialogue », et est maintenant membre du CA de la plateforme multi-parties prenantes « Global Network Initiative ».

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications en France et dans le monde, présent dans 32 pays. Orange dispose d’un programme stratégique, montrant clairement la place centrale que le groupe donne à la RSE : « Orange entreprise digitale, efficace et responsable ». Ce programme permet de questionner l’ensemble des métiers et des activités de toute l’entreprise sur l’application et la conduite de la politique RSE.

Ancien ouvrier métallurgiste, Arnaud FAUCON intègre l’association de défense des consommateurs INDECOSA-CGT dans le département de l’Orne en 1998. Parallèlement à son activité professionnelle il suit un cursus en Droit à l’université de Caen. A partir de 2002 il devient permanent national en charge de la qualité des produits et services. Durant plusieurs années il va présider le comité consommateur de l’AFNOR. Par la suite il va devenir secrétaire de la fondation AFNOR pour la normalisation.  Il représentera également la CGT dans des instances de concertation touchant au développement durable tel que le Grenelle de l’environnement ou le Grenelle de la mer. Il conduit la délégation du syndicat à la conférence sur le Climat à Copenhague (COP 21) en 2008. Il tient la rubrique « consommation » dans le journal des retraités CGT « Vie Nouvelle » et réalise des études critiques sur les mutations de l’économie française et ses conséquences sociales et environnementales. En 2014 il rédige un rapport intitulé « La France Industrielle de demain : Avec ou sans les hommes ? ». Il est actuellement chef de projet à l’INDECOSA-CGT.

INDECOSA-CGT est une association de consommateurs française créée en 1979 par la Confédération Générale du Travail (CGT) et reconnue par l’Etat. Son objectif est d’assurer et développer la protection, la formation, l’information et la défense des consommateurs et des locataires.

 

 

Tiphaine Beau de Loménie, Sherpa, Programme Globalisation et Droits Humains – RSE, Juriste. Au sein de l’équipe, elle travaille plus particulièrement sur la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre. Avant de rejoindre Sherpa, elle est passée par la Mission Permanente de la France auprès de l’ONU à Genève, où elle a notamment suivi la thématique « Business and Human Rights ». Elle a accompagné des entreprises dans leurs démarches de Responsabilité Sociétale (RSE) ou d’Investissement Socialement Responsable (ISR), en tant que junior consultant au sein d’un cabinet de conseil. Elle est diplômée de Sciences Po, du Master Droit Economique et titulaire du CRFPA. Elle réalise actuellement une césure de sa formation d’élève-avocat pour se dédier aux projets de Sherpa. Son parcours l’a également menée aux Etats-Unis, à la UC Berkeley School of Law et en Inde, où elle a vécu pendant un an. Tiphaine parle anglais couramment.

 

Sherpa, association loi 1901 basée à Paris, a été créée en 2001 en vue de protéger et défendre les populations victimes de crimes économiques. L’association rassemble des juristes et des avocats venus de divers horizons, et travaille en étroite collaboration avec de nombreuses organisations de la société civile à travers le monde. Les activités de Sherpa reposent également sur le généreux soutien de volontaires, de stagiaires et d’avocats travaillant pro bono.

 

_____________________________________________________

Les partenaires de ce cycle sont :

 

Les partenaires diffusion du cycle sont :

 

 

 

Ce cycle bénéficie du soutien de :

 

 

Nos événements en ligne donnent la parole aux acteurs et ne reflètent pas nécessairement les vues de l’AFD, de l’OIF ou de la Région Bretagne.

Nos partenaires