ÉVÉNEMENTS EN LIGNE

LFEA #9 – « Métiers masculins, métiers féminins » : quels enjeux et quelles solutions pour l’égalité femmes-hommes en Afrique ? – Mardi 25 juin 2019

Le 25 juin 2019 -

 

 

 

 

Intervenant(e)s

 Fatime Christiane Ndiaye, Spécialiste technique principale des questions d’égalité entre femmes et hommes du Bureau International du Travail (BIT)

Bernard Zongo, Directeur, Centre féminin d’initiation et d’apprentissage des métiers (CFIAM) – Ouagadougou

Modération : Hélène Miasuekama Kiese, Directrice générale, Télénum Côte d’Ivoire

Date et heure

Mardi 25 juin 2019

11h à 11h55 heure de Paris (GMT+2)

Thématique

Les femmes sont maintenant une force sur le marché du travail. En 2018, 47,9% des femmes participent au marché du travail dans le monde et leur taux d’activité est encore plus élevé en Afrique subsaharienne, à 61,5%. Les femmes sont plus susceptibles d’occuper des emplois considérés comme peu qualifiés et font face à des conditions de travail plus mauvaises que les hommes. Parmi les obstacles qui se posent aux femmes au travail résident les stéréotypes : il y aurait des métiers féminins et d’autres masculins.

Les femmes et les hommes se répartissent encore très inégalement dans les différents métiers. En France, les métiers du numérique sont en fort développement, mais les femmes y sont très peu présentes. A peine 33 % des emplois sont occupés par des femmes dans ce domaine. Parmi elles, seulement 15 % occupent des fonctions techniques dans l’exploitation ou la production de projets informatiques.  La majorité travaille dans les fonctions supports : administration, ressources humaines, marketing, communication.

En Afrique, dans des économies où prédominent des industries dites « masculines » (mines, pétrole, construction), ces stéréotypes se traduisent par un accès moindre des femmes aux emplois formels. En Afrique subsaharienne, plus de 60% des femmes travaillent dans l’agriculture et sont souvent concentrées dans des activités à forte intensité de temps et de main-d’œuvre, peu ou mal rémunérées.

Pourtant, les femmes africaines sont plus qu’ailleurs des entrepreneures et le développement de leurs talents dans les entreprises devient un enjeu reconnu et une cible de l’ODD5.

Bernard Zongo, Directeur du Centre féminin d’initiation et d’apprentissage des métiers (CFIAM) à Ouagadougou, reviendra sur son expérience de lutte contre les inégalités professionnelles en formant les femmes aux métiers de la mécanique. Fatime Christiane Ndiaye, Spécialiste technique principale des questions d’égalité entre hommes et femmes du Bureau International du Travail (BIT) partagera son expertise et son connaissances sur la place des femmes africaines dans le domaine du numérique. Enfin, Hélène Miasuekama Kiese, Directrice générale de Télénum Côte d’Ivoire, modérera le webinaire tout en partageant son témoignage sur le sujet de l’industrie des médias.

 

Biographies

Fatime Christiane NDiaye est la Spécialiste technique principale genre-égalité-diversité pour l’Afrique francophone de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Juriste de formation, elle a une expérience de 20 ans au Bureau international du Travail (BIT). Avant de rejoindre l’Equipe d’Appui au Travail Décent du Bureau Pays de Dakar (Sénégal),  elle a occupé diverses fonctions dans la coopération technique en Afrique dont la coordination de projets sous-régionaux de lutte contre la pauvreté par la promotion d’emplois décents et l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Bernard Zongo – Directeur du Centre Féminin d’Initiation et d’Apprentissage aux Métiers (CFIAM) Burkina Faso a fondé avec un groupe d’éducateurs l’Association Tout pour Tous – Yennenga en 1994.  Cette association a pour mission de promouvoir l’insertion socio-professionnelle des jeunes en difficulté, la réinsertion sociale des détenus et des personnes âgées, les droits humains et le protection de l’environnement . L’association a créé trois centres de formation « CFIAM » à partir de 1997 pour permettre aux femmes en difficulté d’acquérir les compétences sociales et professionnelles nécessaires pour mener une vie indépendante. Pour réussir la formation des femmes dans les métiers non traditionnels, entamée depuis plus de 20 ans,  Bernard Zongo et son équipe ont dû lutter contre des préjugés profondément enracinés au sein de la population. Les résultats fort appréciables de ce travail ont valu à Monsieur Zongo et au CFIAM deux distinctions honorifiques de la part de l’Etat burkinabé dont une en 2008 et la seconde en février 2019.

 Hélène Miasuekama Kiese a rejoint le Groupe Canal+ en Août 2012 au poste de Directrice Financière en République Démocratique du Congo après huit ans de carrière en Finance dans une compagnie maritime internationale. En février 2016, elle prend la Direction Générale de la filiale en RDC, occasion pour elle de continuer à promouvoir dans l’organisation les valeurs qui l’ont toujours guidé : excellence dans le travail, intégrité et travail d’équipe. Depuis Avril 2018, elle cumule deux fonctions, à savoir Directrice Générale de Télénum Côte d’Ivoire (filiale du Groupe Canal+) en charge par ailleurs de la Direction Financière de toutes entités du Groupe Canal+ en Côte d’Ivoire (Canal+ Côte d’Ivoire, Africa Média Conseils, Canal+ Advertising Côte d’Ivoire…).

 

Inscription et modalités

La participation est gratuite, l’inscription obligatoire.

Il est nécessaire d’avoir une connexion internet d’assez bonne qualité ainsi qu’un ordinateur équipé d’audio pour pouvoir suivre le webinaire dans de bonnes conditions.

Pour participer :

  • Inscrivez-vous au webinaire via le formulaire, ou en nous envoyant un email : webinaires@rse-et-ped.info.
  • Inscrivez-vous aussi à la Communauté RSE et PED, si vous ne l’êtes pas encore (gratuit). Pour cela aller sur la page suivante : www.rse-et-ped.info/inscription.
  • Nous vous enverrons les informations techniques de connexion 1 semaine environ avant le webinaire (ou 24 heures après votre inscription si vous vous inscrivez moins d’une semaine à l’avance)

 

Cycle Leadership féminin dans l’économie africaine

Ce cycle de webinaires a pour vocation de développer le leadership des femmes africaines professionnelles. Ses objectifs sont de renforcer leurs compétences et connaissances, de construire un plaidoyer du genre dans l’économie africaine et de rendre visible cette thématique du leadership féminin pour engager les acteurs. En savoir plus et découvrir les anciens webinaires du cycle LFEA. 

 

 

Le cycle Leadership féminin dans l’économie africaine est réalisé en partenariat avec :

 

 

 

 

Nos événements en ligne sont réalisés en partenariat avec :

 

 

 

 

Nos événements en ligne donnent la parole aux acteurs et ne reflètent donc pas nécessairement les vues de l’AFD et de la Région Bretagne.

Nos partenaires