En Malaisie, le scandale des agences de placement au coeur du travail forcé

Par Irène Fernandez, lauréate du “Prix Nobel Alternatif” 2005, directrice de l’ONG malaisienne Tenaganita, et Guy Clavel, de l’association Ressources humaines sans frontières…

Aujourd’hui, en Malaisie, plus de deux millions de travailleurs migrants sont toujours sans papiers, bien que le ministère de l’Intérieur déclare que 80% d’entre eux sont entrés légalement dans le pays…

Dès 2011, des centaines de travailleurs migrants ont déposé plainte auprès de la police pour dénoncer la fraude des agences de placement. L’association Tenaganita a alerté dès cette année-là le gouvernement sur le fait que plus de 30 000 travailleurs avaient été victimes de fraudes dans le cadre du programme 6P, et réclamé que soient menées des actions sérieuses contre les abus…”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires