[Cambodge, plantation de caoutchouc] Accaparement des terres: dialogue de sourd entre villageois et entreprise

28 février 2014 - Alterasia - Source : Kuch Naren/Cambodia Daily

“…D’après Yin Min, l’un des villageois, environ 200 individus appartenant majoritairement au peuple stieng tentent depuis un an d’obtenir un titre de propriété pour près de 3 500 hectares de terres ancestrales. De son côté, la plantation Sovan Reachsey a fait main basse sur toute cette zone, à l’exception de 600 hectares…

Traduction : Cindy Presne (Tradadev)

Photo : RSE et PED

Nos partenaires