Appel à soutenir les tailleurs de pierre algériens victimes de la silicose

13 juillet 2015 - Peuples Solidaires

“Une tragédie silencieuse se déroule en Algérie où les tailleurs de pierre respirent des particules qui condamnent beaucoup d’entre eux à une mort certaine. L’introduction de nouvelles techniques de taille, avec du matériel importé de Chine, est pointée du doigt. Malgré la mobilisation des victimes et des organisations de défenses des droits, les autorités font preuve d’une indifférence criminelle…

Sans masque ni protection, ils sont confrontés depuis quelques années à l’émergence d’une maladie professionnelle incurable : la silicose. Lorsqu’elle est taillée, la pierre de grès dégage de fines particules de silice. Si fines qu’elles pénètrent dans les poumons par les voies respiratoires et entrent dans l’organisme par les pores de la peau. Au mieux, les ouvriers se protègent de la poussière avec les «moyens du bord » : du coton dans le nez et des masques antigrippaux trop fins et inadaptés…

Non seulement les autorités ne répondent pas, mais elles ont même refusé à la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (LADDH) l’autorisation d’organiser une opération de sensibilisation et de prévention auprès des tailleurs de pierre…

Face à l’inertie de l’Etat, les organisations locales en appellent à l’opinion publique internationale pour demander aux ministres compétents :

  • d’ouvrir une enquête sur l’origine et la persistance de la silicose.
  • de garantir le droit à la santé et l’application effective de la législation relative à la protection des professionnels de la taille de la pierre.
  • d’assurer l’indemnisation des familles des ayants droits suite à un décès ou une incapacité définitive de travail…”

Photo : RSE et PED

Thèmes associés : | |

Secteurs associés : |

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Acteurs associés :

Nos partenaires