Amiante: le temps de latence est une véritable épée de Damoclès

16 janvier 2006 - OIT - Entretien avec avec Jukka Takala, Directeur du Programme focal sur la sécurité et la santé au travail et sur l'environnement du BIT [Bureau International du Travail]

“…l’amiante est toujours la substance cancérigène n° 1 dans le monde du travail”, déclare Jukka Takala. “Plutôt que de le résoudre, on a déplacé le problème. Dans les pays en développement et les économies de transition, le risque est à présent encore plus élevé que dans les économies de marché établies, et il est certain que l’amiante va se révéler une ‘bombe à retardement’ dans ces pays d’ici 20 à 30 ans.”

Nos partenaires