En Afrique, 63% des conflits fonciers résultent d’une mauvaise politique de gestion des investissements (rapport)

21 février 2017 - Ecofin - Souha Touré

« …les politiques de gestion et de suivi des activités des investisseurs dans les pays africains. Laxistes voire inexistantes, elles laissent aux multinationales la liberté d’exploiter le foncier attribué sans une indemnisation juste des populations locales.

« Les Etats africains se font concurrence pour attirer les investissements dont ils ont besoin pour stimuler le développement économique…

« Les entreprises et les investisseurs, de plus en plus conscients des risques financiers et d’atteinte à la réputation générés par la capacité des droits fonciers,… »

Lire le rapport Des risques et conflits à la paix et la prospérité – L’urgence de sécuriser les droits fonciers communautaires dans un monde en pleine turbulence

Lire le rapport Respecter les droits fonciers et forestiers – Risques, perspectives et guide pour les entreprises

Nos partenaires